FUNKYSIZE --- > La Galaxie du Funk <--- FUNKYSIZE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FUNKYSIZE --- > La Galaxie du Funk <--- FUNKYSIZE


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 vincent sermet livre sur le funk

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 12:27

slt a tous kelkun oré des nouvel de ce livre ki doit sortir?
Revenir en haut Aller en bas
=
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 12:29

funky59 a écrit:
slt a tous kelkun oré des nouvel de ce livre ki doit sortir?

PAS AUX COURANT

TU PEUT NOUS EN DIRE PLUS PLEASE

BASTO sunny
Revenir en haut Aller en bas
.
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 12:43

J'ai pas plus d'info que le lien que je fait suivre pour ceux que ça intérèsse.

http://www.wegofunk.com/articles/thesefunk.htm
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Master Bass Man Funkysizer
Christian


Nombre de messages : 15456
Age : 52
Localisation : Palaiseau (91)
Date d'inscription : 12/01/2005

vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 13:46

il devais ou dois , faire une thèse sur le fUNK et tout ce qui l'entourre ?

une thèse c'est toujours un peu long , mais au final il devais sortir un truc (livre ?)........attendont on verras bien......

y'a surement un ENORME paquet de truc à compiler , des choses à vérifier pour pas écrire des 'on dis' , si ça doit être une référence qu'il prenne sont temps et que ça soit TOP , c'est le mieux je pense......

ce que jespère c'est que sa seras pas pour parler que de James BROWN ou la période pré funk des années 60/70 , et qu'il y auras pas trop de truc sur le Pseudo 'funk français' , c'est a dire la variète.......

à plus.....FUNKY style....

_________________
vincent sermet    livre sur le funk Ban_3t10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.funkysize.com
doctor b
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 19:53

extrait d'un de ses article:
Voltage FM, ou plutôt ‘Radio Voltage’ à ses débuts, est créée en 1982 par Jean Marc Cohen. Elle est établie d’abord dans un centre d’affaires, le batiment Bonaparte au Blanc-Mesnil. Elle partage sa fréquence (98.0) avec une autre radio, Radio Rivage jusqu’en 1986. Mais, jusqu’à cette date, elle n’a pas de couleur musicale précise si bien que les émissions varient depuis le hard rock jusqu’à la variété française, en passant par le funk et le zouk. Pendant ces quatres années de balbutiements entrecoupés de soubressauts, elle reste en fait dans l’ombre de Radio Show et de Radio 7. Mais Docteur Bee, animateur sur Voltage dès 1982, explique que Jean Marc Cohen a su trouver des appuis politiques dès le début qui ont permis à la radio de se préserver des saisies. E effet, il fait partie d’une liste de Droite aux élections municipales du Blanc Mesnil en 1983.
En fait, la disparition de ces radios lui permet de se développer fortement, en rassemblant l’ensemble des auditeurs amateurs de funk. En 1986, plusieurs animateurs arrivent à la radio et décident de propulser la radio dans une programmation essentiellement funk. Les locaux sont déplacés à Rosny sous Bois dans un garage à vélos, à l’intérieur d’un parc H.L.M. Le nouveau directeur des programmes Olivier Allardet, après son passage sur Radio Show, sait qu’un vide s’est créé depuis l’arrêt de cette dernière. Dans la période 1986-1993, Voltage FM devient alors la référence radio en matière de musique funk. Elle obtient une audience qui la place à la quatrième place des radios les plus écoutées en Ile de France en 1989 et en 1990.
En effet, les auditeurs sont fidélisés par la qualité des émissions et surtout par le créneau musical introuvable sur la bande FM à l’époque. Le Mega Funk Show animée par Olivier Allardet de 17 à 20 heures, tous les jours de la semaine est l’émission la plus écoutée selon les sondages concernant la radio. Les Dédicaces de Frédéric Galland de 20 heures à 23 heures toute la semaine sont très populaires. Enfin, à la troisième place, l’émission Remix du Docteur Bee des vendredi et samedi soirs de 23 heures à deux heures est également très prisée. Docteur Bee raconte même l’anecdote d’auditeurs domiciliés dans l’Oise qui prenaient leurs voitures pour se rapprocher de la capitale afin de pouvoir capter et enregistrer ses émissions sur leurs postes de radios.
Il faut également noter que Voltage est une radio établie en banlieue, animés par des banlieusards et écoutée surtout en banlieue parisienne. L’essentiel de son audience était fait grâce aux villes de banlieue contrairement à la situation actuelle. (16) Elle marque bien un clivage culturel, social et musical de la banlieue parisienne avec la capitale. Il est clair qu’autour de 1990, Paris est plus tournée vers les musiques électroniques nouvelles ou tubes de variétés françaises et internationales alors que le public banlieusard reste majoritairement tournée vers la musique funk et autres musiques noires plus populaires, plus établies dans les différents quartiers des villes de banlieues.
Enfin, Voltage est étroitement liée aux discothèques, à quelques disquaires spécialisés. De plus, par l’intermédiaire de la radio, de nombreux groupes américains souvent « hors-service » aux Etats-Unis sont reconstitués et viennent sur Paris et sa région pour donner des concerts, au bonheur des amateurs. Certains groupes comme Change, Delegation, Jimmy & Vella Cameron, Jerome Prister par exemple, débarquent ainsi pour la première fois en France sous l’impulsion de Voltage FM. Ceci avait été, en fait, très peu fait jusqu’à présent. Voltage FM représente bel et bien le media funk sur Paris et sa région durant ces années 1986-1993.
Lors de cette période, quelques émissions sur d’autres radios existent mais n’ont pas le même poids, ni la même durée de vie

mince ,il as ecorché mon nom Laughing Laughing Laughing Laughing .
bon résumé vincent salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 20:37

CHAPEAU BAS DOCTOR BEE !! donc tu es un vieux de la vieille, un peu comme moi qui animait le samedi apres midi avec des DEDICACES ET DISQUES A LA DEMANDE LOOOL dans des radios locales......
EN TOUT CAS BRAVO BEE !!! je suis content de voir des mecs comme toi qui ne sont pas ORGUEILLEUX et qui en savent un paquet mais MODESTIE OBLIGE !! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 20:48

doctor bee a écrit:
extrait d'un de ses article:
Voltage FM, ou plutôt ‘Radio Voltage’ à ses débuts, est créée en 1982 par Jean Marc Cohen. Elle est établie d’abord dans un centre d’affaires, le batiment Bonaparte au Blanc-Mesnil. Elle partage sa fréquence (98.0) avec une autre radio, Radio Rivage jusqu’en 1986. Mais, jusqu’à cette date, elle n’a pas de couleur musicale précise si bien que les émissions varient depuis le hard rock jusqu’à la variété française, en passant par le funk et le zouk. Pendant ces quatres années de balbutiements entrecoupés de soubressauts, elle reste en fait dans l’ombre de Radio Show et de Radio 7. Mais Docteur Bee, animateur sur Voltage dès 1982, explique que Jean Marc Cohen a su trouver des appuis politiques dès le début qui ont permis à la radio de se préserver des saisies. E effet, il fait partie d’une liste de Droite aux élections municipales du Blanc Mesnil en 1983.
En fait, la disparition de ces radios lui permet de se développer fortement, en rassemblant l’ensemble des auditeurs amateurs de funk. En 1986, plusieurs animateurs arrivent à la radio et décident de propulser la radio dans une programmation essentiellement funk. Les locaux sont déplacés à Rosny sous Bois dans un garage à vélos, à l’intérieur d’un parc H.L.M. Le nouveau directeur des programmes Olivier Allardet, après son passage sur Radio Show, sait qu’un vide s’est créé depuis l’arrêt de cette dernière. Dans la période 1986-1993, Voltage FM devient alors la référence radio en matière de musique funk. Elle obtient une audience qui la place à la quatrième place des radios les plus écoutées en Ile de France en 1989 et en 1990.
En effet, les auditeurs sont fidélisés par la qualité des émissions et surtout par le créneau musical introuvable sur la bande FM à l’époque. Le Mega Funk Show animée par Olivier Allardet de 17 à 20 heures, tous les jours de la semaine est l’émission la plus écoutée selon les sondages concernant la radio. Les Dédicaces de Frédéric Galland de 20 heures à 23 heures toute la semaine sont très populaires. Enfin, à la troisième place, l’émission Remix du Docteur Bee des vendredi et samedi soirs de 23 heures à deux heures est également très prisée. Docteur Bee raconte même l’anecdote d’auditeurs domiciliés dans l’Oise qui prenaient leurs voitures pour se rapprocher de la capitale afin de pouvoir capter et enregistrer ses émissions sur leurs postes de radios.
Il faut également noter que Voltage est une radio établie en banlieue, animés par des banlieusards et écoutée surtout en banlieue parisienne. L’essentiel de son audience était fait grâce aux villes de banlieue contrairement à la situation actuelle. (16) Elle marque bien un clivage culturel, social et musical de la banlieue parisienne avec la capitale. Il est clair qu’autour de 1990, Paris est plus tournée vers les musiques électroniques nouvelles ou tubes de variétés françaises et internationales alors que le public banlieusard reste majoritairement tournée vers la musique funk et autres musiques noires plus populaires, plus établies dans les différents quartiers des villes de banlieues.
Enfin, Voltage est étroitement liée aux discothèques, à quelques disquaires spécialisés. De plus, par l’intermédiaire de la radio, de nombreux groupes américains souvent « hors-service » aux Etats-Unis sont reconstitués et viennent sur Paris et sa région pour donner des concerts, au bonheur des amateurs. Certains groupes comme Change, Delegation, Jimmy & Vella Cameron, Jerome Prister par exemple, débarquent ainsi pour la première fois en France sous l’impulsion de Voltage FM. Ceci avait été, en fait, très peu fait jusqu’à présent. Voltage FM représente bel et bien le media funk sur Paris et sa région durant ces années 1986-1993.
Lors de cette période, quelques émissions sur d’autres radios existent mais n’ont pas le même poids, ni la même durée de vie

mince ,il as ecorché mon nom Laughing Laughing Laughing Laughing .
bon résumé vincent salut


Il ai bien ton exposé MICHEL trés enrichissant thumright thumleft thumright thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 21:25

Quand le funk est né? Avec James Brown?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 22:24

Georges Clinton a écrit:
Quand le funk est né? Avec James Brown?
En tout cas c ce que j'ai le plus souvent entendu.
Sympa la Gibson SG en avatar George.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyLun 11 Avr 2005, 22:58

James Brow n'ai pas le seul inventeur du funk ... pas oublié Sly Stone le genie ... et George Clinton avec son Pfunk.
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Master Bass Man Funkysizer
Christian


Nombre de messages : 15456
Age : 52
Localisation : Palaiseau (91)
Date d'inscription : 12/01/2005

vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk EmptyMar 12 Avr 2005, 11:57

moi j'ai toujours entendu dire que le fUNK venais des tam tam de l'afrique , genre début des 20 ??.................

super intéressant , cette exposé qui nous rafraichis la mémoire sur la fin des RADIO LIBRE et le poid de VOLTAGE à l'époque.....

punaise j'aimerais bien le même en image et SON , et ce depuis le début 80 , de la belle histoire , un peu l'histoire de la RADIO et du FUNK en c'est début 80.........y'en a surement des tonnes à raconter.....

et puis je peu pas m'empêcher de dire qu'on est en 2005 , que le fUNK est toujours là , le DOC aussi , et que y'a encore de quoi faire des BONS TRUCS , on verras comment on en parleras dans 10ans.......

à plus.....FUNKY style.....

_________________
vincent sermet    livre sur le funk Ban_3t10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.funkysize.com
Contenu sponsorisé





vincent sermet    livre sur le funk Empty
MessageSujet: Re: vincent sermet livre sur le funk   vincent sermet    livre sur le funk Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
vincent sermet livre sur le funk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thèse sur les Musiques Soul FunK par Vincent SERMET
» [Livre] Motown Soul et Glamour
» livre sur le funk : recherche contributions
» Funk and soul covers (livre)
» Livre Nile Rodgers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FUNKYSIZE --- > La Galaxie du Funk <--- FUNKYSIZE :: Musique :: Funk général / Actualités-
Sauter vers: